Etre Fleuriste

Hello les createurs !

Je viens ici pour vous écrire mon premier petit post, et évidemment il parle de fleurs ou plutôt du métier de fleuriste !
Comme dit dans « A propos » je ne plus fleuriste, et si cela vous intéresse je ferais un article plus tard sur mes petites aventures de reconversion – mais bref passons.

Il me reste quand même pleins de photos de mes réalisations que j’ai envie de vous faire découvrir et si jamais -que vous êtes fleuriste ou une creat’- vous donner des petites idées !


 

 

Pour la Formation :

La fleur est avant tous un métier (même une passion), ou l’on à deux ans de CAP pour apprendre les bases puis si l’on désire continuer nous enchainons avec deux ans de BP (Brevet professionnel) pour affiner notre créativité !
Pour celles qui le désire on peux même pousser sur un Brevet de maîtrise qui là est carrément un niveau au dessus !

J’ai réalisée 4ans d’études en alternance (CAP + BP) à Lyon chez la SEPR.
Puis j’ai travaillée deux ans en tant qu’employée en Haute-Savoie, je dois malheureusement quitter mon travail, ma passion… à cause de problèmes de santé.
Bref…

 

Le CAP contient :

Un enseignement général (si cursus complet -2ans-) :
-Français
-Mathématiques
-Histoire/Géo
-Sport

Un enseignement professionnel :
– Botanique
– Reconnaissance des végétaux
– Art floral (aussi appel » cours de TP -Travaux Pratique-)
– Technologie professionnelle (complète le TP)
– Art Appliqué (Art Plastique)
– Vente/Conseil
– Vie sociale et professionnelle
-Environnement économique, juridique et social ( Aussi appelé EEJ)

Il faudra effectuer quelques dépenses pour vous équiper en matériel pour l’école.. De type : Caisse a outils, sécateurs, coupe tous, couteau ou serpette, sotiba, raphia, pince plate, pince à bouts ronds, pinces pour couper des fils de fer.
Ce sont pour moi les indispensable pour bien commencer..
Les petites décos types : Perles, épingles à tête, quelques fils de fer/laiton/fil zig zag, déco de noël, fruits séchés.. viendront par la suite compléter votre caisse au besoin des cours ou de se que vous demande vos professeurs.

 

Le BP contient :

Ce qu’il faut savoir en premier lieu c’est qu’un BP fleuriste peux être effectuer jusqu’à l’age de 25ans, il existe parfois des exception pour 26ans ( ou plus possibilité de la passer en contrat pro ou en CIF. )  mais pour cela il faut voir avec votre école.
Et cela se fais sur 2ans en alternance.

Un enseignement général :
– Français ( parfois en plus « ouverture sur le monde »)
-Langue vivante ( Anglais ou Espagnol ou Italien.. tous dépend de votre établissement)

Un enseignement professionnel :
-Botanique
– Reconnaissance des végétaux
– Art floral
– Technologie professionnelle
– Vente conseil, marketing
– Gestion de l’entreprise
– Art appliqué

Il faudra encore effectuer des dépenses, mais votre caisse sera déjà bien rempli.
Il faudra surement investir dans une caisse plus grosse afin de rentrer toute la déco qui arrivera en plus, et aussi vous serrez amener a acheter une perceuse visseuse, un pistolet thermique, une scie… suivant les écoles.

 

 

Pour être fleuriste je l’avoue il faut quand même supporter les bases températures constante.. en hivers il fait souvent aux environs de 15degrès et l’été on ne dépasse pas les 20degrès avec la clim…
Il faut également être un peu sociable car nous avons énormément de contact en plus de la création.
C’est ce qui je dirais -ces deux là- tiennent le plus de temps dans notre métier, ne vous en faite pas si au début vous ne faites pas des bouquets et compos de ouf, la création sa s’apprend.
Informer vous sur internet – Pinterest, Instagram- pour que les idées viennent et germes, au fur et à mesure vous trouverez votre style et ce que vous aimez faire!
Pareil si vous êtes timide, la fibre du commerce viendra au fur et à mesure mais il faudra vous pousser un peu quand même et dépasser votre peur!

Voilà, vous en savez un peu plus…


 

J’ai donc au total côtoyée 6ans la sphère fleuriste, ce qui est peut être peu, mais j’ai adorée et je me suis bien éclatée, comme dit le dicton « Choisi un travail que tu aime, et tu n’auras jamais à travailler un seul jour de ta vie » -Confucius.

Fleuriste n’est pas que « Vendeuse de fleurs » comme on l’entend souvent.

Fleuriste est une passion, un art que l’on pratique tous les jours au fil des saisons et des inspirations.

Nous ne recevons pas les bouquets tous prêt, nous recevons notre matière première -la fleur- et nous l’embellissons en la travaillant.
Toutes sortes de bouquets peuvent être créer :
-Bouquet rond
-Bouquet moyenne tige
-Bouquet en dégradé
-Bouquet avec structure

Et cela nous prend évidemment du temps pour avoir du choix en boutique.
Mais il n’y a pas que la création de « bouquets » ou même sans en avoir parlé de « compositions piquées », il y a aussi tous l’entretien du magasin  mes petits créateurs!
Quand nous recevons nos fleurs coupées elles sont encore à l’état « naturel » si je puis dire, il faut enlever les feuilles qui tremperaient dans l’eau -évite la pourriture-, les pétales si abimés, enlever les épines, recouper le bas des tiges et les mettre en eau.
Nous devons mettre en place le magasin, ainsi que les plantes reçu.
Et ces plantes là, il faut bien qu’elles boivent ?
Alors il faut lancer l’arrosage des plantes, sans en oublier ou sans trop les noyer.

Fleuriste est un ensemble d’activités et de taches à réaliser.
Il faut également servir le client en respectant au plus juste ses attentes et ses désirs.

Nous sommes fleuriste.
Nous sommes Artisans.

 


Mise à part ça, petite parenthèse sur le blog !

 

Pour l’instant les onglets actifs serons sur les fleurs, la couture ainsi que les citations.
Cette année j’ai décider d’apprendre a coudre avec une machine !
Je vous ferais donc partager mon évolution, mes ressentis ainsi que mes impressions sur la machine, les trucs a acheter au début, et puis évidemment mes créations qui viendrons avec le temps et l’apprentissage !
J’aimerais créer des petites peluches, objets en tissus et évidemment plus tard des vêtements.

 

A tous bientôt ! #